Le DBA en cinq questions

Le Doctorate of business administration (DBA) de Toulouse Business School, les bienfaits de la démarche scientifique pour donner aux managers une vision de l’avenir.

Le DBA, pour qui ?

Il est destiné aux chefs d’entreprise et cadres supérieurs, ainsi qu’aux dirigeants au sein de grands services publics. Les candidats ont un niveau Master au minimum, fréquemment un MBA, et une expérience professionnelle d’au moins huit ans. Les groupes sont très internationaux du fait des diverses provenances internationales des participants.

Un doctorat, pour quoi faire ?

 

La démarche scientifique, faite d’hypothèses et de déductions, permet face à un problème concret d’imaginer des solutions nouvelles, originales et pérennes. Le DBA est un doctorat « appliqué », dans lequel le doctorant définit un sujet directement lié à sa problématique professionnelle. Quelques exemples de sujets traités par les participants au DBA : la commercialisation du gaz naturel au Kazakhstan, le crédit bancaire aux PME au Cameroun, les indicateurs de succès des start-ups en Israël, le développement des entreprises familiales, l’e-réputation des managers, etc.

Quelles formes peut prendre la thèse ?

Trois formes sont possibles. La première est une thèse à la structure traditionnelle de doctorat sur le sujet choisi. Deuxième possibilité : une thèse sur travaux. Elle comporte trois articles imposés qui souvent traduisent la progression dans la recherche : une bibliographie sur le domaine concerné, d’où le doctorant extrait les principaux modèles qui décrivent la problématique ; puis la critique d’un de ces modèles et son évolution ; et enfin la confrontation de ce modèle à son propre sujet.

Enfin, autre format, la thèse peut porter sur des études de cas.  

Comment se déroule la thèse ?

 

En première année, chaque doctorant doit intégrer la méthodologie scientifique et l’utilisation d’outils en sciences de gestion. Trois séminaires d’une semaine chacun, répartis sur l’année, permettent cet apprentissage. Cette première année est aussi consacrée à la définition précise de son sujet de thèse qui est ensuite présenté au Conseil Scientifique du DBA pour validation.

La deuxième et la troisième année sont dédiées au travail personnel encadré par son Directeur Académique et son Professeur Expert, ainsi qu’aux séminaires thématiques à raison d’une semaine par trimestre. Ceux-ci se déroulent sur le campus de TBS à Paris. Six séminaires composent le programme. Cinq portent sur des thèmes liés à la gestion (finances, ressources humaines, systèmes d’information, marketing, stratégie). Ils incluent une journée d’atelier de recherche avec les autres membres du groupe et une visite d’entreprise. Un autre séminaire porte sur des thèmes plus « transverses » : la cybersécurité, l’impact des satellites, les objets connectés, … par exemple.

La quatrième année est consacrée à la finalisation et à la soutenance de la thèse. Toujours étroitement encadré par le Directeur Académique et le Professeur Expert attribué au doctorant.

Comment ne pas perdre des candidats en route tout au long de ces quatre années ?

 

 

Le risque est réel car tous les doctorants travaillent et très souvent à des postes de forte responsabilité, consommateurs de temps et d’énergie.
Toulouse Business School dans la construction de son dispositif de DBA a été particulièrement attentive à ce point.
Il est sécurisé grâce à deux éléments :

  • Chaque doctorant est encadré par deux personnes. Un Directeur Académique qui est le garant de la rigueur scientifique du travail et qui apporte sur ce plan les conseils de son expérience. Et un Professeur Expert qui est spécialiste du domaine traité par le doctorant.
  • Une méthode spécifique a été mise au point par une équipe d’enseignants chercheurs de TBS. Cette méthode balise par ses « templates » la progression du doctorant. De l’émergence de l’idée à la formulation des hypothèses en passant par l’élaboration de la question de recherche ou la validation des modèles, chaque étape est précisément décrite et ses liens avec les autres phases de la thèse sont explicités. Cette « ligne de vie » permet de sécuriser le doctorant dans sa progression.

Le DBA est il reconnu au plan international ?

 

 

Oui. Il est de plus en plus fréquent de trouver dans les équipes d’enseignants des établissements de formation supérieure ou dans les équipes dirigeantes des entreprises, des personnes titulaires de DBA.

Qui plus est, le DBA de TBS bénéficie pour sa reconnaissance internationale de la triple accréditation de Toulouse Business School par l’AMBA (Association of MBAs), AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business) et EQUIS (European Quality Improvement System)

Répondre